8 Bonnes Raisons de Danser


La danse est une des pratiques sportives les plus complètes. Les bienfaits physiques et psychiques ne sont plus à démontrer.


Et en plus, elle donne le sourire ! Alors pourquoi s’en priver ?


" Mouvement et sourire. Ce duo est si beau ! "

Concrètement, voici les 8 Bonnes Raisons de Danser :


1- Meilleure Santé Physique et Psychique


La pratique régulière de la danse permet de renforcer non seulement notre structure musculaire mais également notre système interne : meilleure circulation sanguine donc amélioration de l’irrigation et de l’oxygénation des organes internes, sollicitation cardiaque et pulmonaire sans violence et dans l’endurance donc diminution des risques cardio-vasculaires, préservation du capital osseux, sécrétion d’hormones régulatrices de l’humeur, du stress…

Au niveau psychique, l’exploration des émotions et des ressentis s’invite dans la danse. Le mouvement, ici notre plus bel allié, offre une libération, une extériorisation de ce qui se passe à l’intérieur et qui parfois peut être bien encombrant et invalidant. Le psychisme se trouve alors délesté d’un poids et peut accueillir de la nouveauté et du plaisir.


2- Meilleur Équilibre / Meilleure Posture / Souplesse


Par la sollicitation complète de la structure corporelle et de l’ensemble de la chaine musculaire, la danse participe à retrouver un axe stable et de fait un bon équilibre, un bon maintien.

En effet, cette activité demande un maintien bien spécifique et qui n’existe qu’au travers d’un gainage constant et d’un réel dynamisme dans l’enchainement des mouvements.

Danser régulièrement permet aussi de se tonifier et de retrouver progressivement de la souplesse.


3- Maintien du Lien Social


La danse se pratique la plupart du temps en groupe. Elle est une scène particulièrement privilégiée pour les interactions sociales. Elle demande une écoute et une attention bienveillantes, de soi mais aussi des autres. Elle offre des partages, des nouvelles expériences et le constat que chacun est singulier et est en capacité de faire et d’exister au sein d’un groupe.


" Quand le mouvement devient parole..."

4- Meilleure Estime de Soi / Meilleure Confiance en Soi


Lorsque l’on danse, on se réapproprie son corps. On se reconnecte à ses ressentis et à ses émotions. On se (re)découvre autrement, on redevient pleinement vivant et on pacifie avec ce « soi retrouvé ». Le développement des capacités d’attention, de concentration, de mémorisation, d’exécution, notamment au sein d’un groupe, participe à restaurer l’estime de soi et la confiance en soi.



5- Diminution du Stress, de l’Anxiété / Augmentation du Plaisir


Comme tout exercice physique, la danse favorise la sécrétion d’hormones spécifiques.

On constate une augmentation de la libération :

  • d’endorphine, hormone du bien-être,

  • de dopamine, hormone du bonheur, du plaisir immédiat,

  • d’ocytocine, hormone de l’attachement

  • de la sérotonine, hormone du bonheur,

  • d’adrénaline et noradrénaline, hormones de stress.


Mais aussi une diminution :

  • de cortisol : hormone du stress.


Toutes ces hormones ont bien sûr une influence significative sur notre corps et notre esprit. Elles ont un effet anti-inflammatoire, réduisent les sensations de fatigue, diminuent le stress et l’anxiété, régulent l’humeur, améliorent la qualité du sommeil, procurent du plaisir, favorisent l’énergie et la vitalité… bref on l’aura compris, on aurait tort de s’en priver !


6- Stimulation et le Maintien des Capacités Cognitives


Les capacités cognitives sont très sollicitées en danse.

L’attention à son corps à chaque mouvement, la sollicitation de toutes les parties du corps, la mémorisation de chorégraphie, l’écoute musicale, la concentration, la synchronisation, la coordination, l’interaction avec les autres danseurs et l’environnement… sont autant de mécanismes que le cerveau doit gérer pendant la pratique.

La danse implique donc un effort mental en plus de l’effort physique et c’est bien cette circulation fluide entre l’un et l’autre qui participe à garder « la forme » mais aussi le moral.


7- Stimulation de la Créativité


Que ce soit seul(e) ou en groupe, avec ou sans technique enseignée, plusieurs « fonctions créatives » sont « activées » en danse : improvisation, expérimentation de nouveaux mouvements, création de sa propre chorégraphie, inventivité, imagination... Elles sont inépuisables et réactivées en permanence puisque chaque espace dansé est par définition un nouvel espace de création.


8- Se Faire Plaisir


Et oui, que ce soit seul(e) ou en groupe, trois minutes par jour ou plusieurs heures par semaine, danser fait du bien, procure du plaisir, rend heureux. Alors pour que l’effet perdure…. dansez, dansez et dansez... autant que vous le voulez !!! Et la bonne nouvelle est qu’elle est accessible à tou(te)s !!


" Envie de danser ? Dansez. Peu importe l'endroit ! "




#danse #dansetherapie #bienêtre #ressourcement #danselibreetsensible #artmineetsens

529 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout